Biocompatibilité du titane

Beaucoup de matériaux ont été testés pour qu'ils soient utilisés en tant qu'implants dentaires. Mais le seul qui a actuellement été accepté de façon unanime est le titane.

Nous conaissons quelques caractéristiques du titane, voici les plus intéressantes :

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

CARACTÉRISTIQUES MÉCANIQUES

CARACTÉRISTIQUES CHIMIQUES

Bien, en dépit de n'être qu'un résumé, il y a des données qui parraissent compliquées. Ces caractéristiques nous expliquent plusieurs des avantages de l'usage du titane dans l'implantologie dentaire :

  • Il ne vous causera pas de problèmes dans l'arc magnétique des aéroports.
  • On pourra vous faire sans problème des essais de Résonnance Magnétique Nucléaire.
  • Il est biocompatible, et voici sa grande importance.
  • Il possède de bonnes propriétés mécaniques, sa force de tension est très similaire à celle de l'acier inoxydable utilisé pour les prothèses chirurgicales qui reçoivent de lourdes charges.
  • Ce métal est dou et maléable ce qui aide absorber le choc de la charge.

EXPLICATIONS SUR LA BIOCOMPATIBILITÉ DU TITANE

Nous essayerons d'expliquer sa biocompatibilité de façon simple. Ce métal a la capacité de s'intégrer parfaitement dans l'os ce qui est possible grâce à une caractéristique que les autres métaux en possèdent pas.

Notre corps est dessiné pour rejeter tous les éléments étranges qui l'envahissent. Nous disposons de plusieurs méthodes pour les détecter. La première est la présence de protéines étrangères à notre organisme, qui sont éliminées rapidemenent. Ceci nous permet de nous défendre contre les bactéries et les virus, bien que ce soit également le mécanisme responsable du rejet des greffes d'autres personnes. Le second sont les modifications que les ions métalliques produisent dans nos protéines, ce qui déclenche une réponse défensive et une expulsion de l'agent métallique.

Les métaux, en entrant en contact avec des fluides biologiques, capturent l'oxygène, s'oxydent et subissent un processus de ionisation. Cette oxydation fait que la couche atomique la plus externe de ce métal subit des changements qui altèrent sa fusion avec la couche suivante d'atomes non-oxydés, et donc il se détachent, la suivante couche d'atomes est ensuite oxydée et le processus de libération du métal ionisé se répète ainsi. Ces ions sont instables; pour rétablir leur stabilité il s'unissent à des protéines de l'hôte, en créant un complexe métal-protéine qui est reconnu par erreur par l'organisme comme étant un antigène envahisseur (comme une bactérie ou un virus) et déclenche une réaction du système immunitaire pour se défendre de celui-ci. Les lymphocytes commencent alors à se multiplier pour combattre le supposé envahisseur.

L'appellation “acier inoxydable”, qui s'oxyde aussi, se compose en plus de fer, de 14% de niquel, 18% de chrome, 2% de manganèse et 3% de molybdène. Trop de ions.

Mais le titane ne fait pas cela. Sa première couche d'atomes s'oxyde, mais ceci n'altère absolument pas sa forte union avec la seconde couche d'atomes. Il restent stables dans leur position. Aucun atome ionisé n'est pour autant détaché et ceci le rend invisible pour les systèmes de défense biologiques. Des tissus comme l'os réparent ses blessures sans apercevoir l'agresseur et ils établissent, avec cet objet invisible, de solides ponts d'union. C'est une bonne chose pour les humains puisque ceci permet d'employer ce métal pour de nombreuses médecines fines, l'implantologie dentaire étant l'une d'entre elles.

Il n'y a pas de terme du rejet puisque le corps n'a pas de capacité à rejeter quelque chose qu'il en peut pas détecter. L'os grandit et adhère au métal, en formant un ancrage ankylosé, également appelé ostéo-intégration.

En définitif, le titane est un métal biocompatible, parce aue les tissus de l'organisme tolèrent sa présence sans que l'on observe de réactions allergiques du système immunitaire. Cette propriét´t de biocompatibilité du titane uni à ses qualités mécaniques de dureté, légèreté et résistance ont rendu possible une grande quantité d'applications de grande utilité pour des applications médicales, non seulement les implants dentaires, mais aussi des prothèses de hanche et genou, vis osseuses, plaques anti-trauma, composants pour la fabrication de valves cardiaques et pacemakers, lunettes, intruments chirurgicaux,... et même les piercings.

Général

References

Implants dentaires

Services

Esthétique facial

Maxillo-faciale

Logo ICEX

This website is solely funded by Clínica Furelos. It contains no third-party advertising and it respects
confidentiality in accordance with the privacy laws of medical and health information.

The author has no economic interests in any
of the products or devices shown in this website.

Furelos En: LinkedIn
Youtube Clínica Furelos en Facebook

2010-2017 © Copyright contenidos Centro de Cirugía Maxilofacial de Canarias, S. L. P. Todos los derechos reservados • Aviso legalPolítica de privacidad