Chirurgie orale (une chirurgie dans la bouche)

Kystes et Apicectomie

Il existe divers types de kystes maxillaires, les plus fréquents étant appelés kystes radiculaires, qui se créent à cause d’infections chroniques d’origine dentaire.

Les kystes, en grandissant, détruisent de plus en plus l’os adjacent et forment ainsi de grandes cavités à l’intérieur du maxillaire ou de la mandibule. Ils peuvent aussi s’infecter et, pour toute ces raisons, ils doivent être chirurgicalement extirpés.

Quand le kyste est en contact avec le bout de la racine d’une dent, on peut aussi l’extirper pendant l’exérèse du kyste, c’est ce que nous connaissons comme étant une apicectomie.

 

Canines incrustées

Traitements chirurgico-orthodontiques. Parfois les canines ne font pas éruption, et restent incrustées dans le maxillaire. Si ceci est votre cas, votre chirurgien peut vous conseiller une extraction chirurgicale de la canine pour éviter des complications (kystes, infections, dommage des dents voisines) ou bien un traitement complété par un orthodontiste pour essayer de mettre la dent dans sa position normale dans l’arcade.

 

Biopsies de la Muqueuse Orale

Votre chirurgien peut vous recommander de réaliser une biopsie pour faire le diagnostic de quelques lésions de la cavité orale. Avec la biopsie on extirpe une petite portion de tissu qui sera envoyé au laboratoire d’Anotomie Patologique pour que les médecins spécialistes réalisent leur étude au microscope. Cette technique permet de confirmer le diagnostic clinique et peut être indispensable pour un traitement adapté.

 

Chirurgie orale avec anesthésie locale

La simplification des procédures chirurgicales permet des interventions beaucoup plus courtes et simples. Votre chirurgien oral et maxilofacial, en se servant de l’anesthésie locale, réduit les difficultés et les effets postopératoires au maximum.

 

Autres Molaires Incrustées

Une autre molaire partiellement ou totallement incrustée peut provoquer des infections (très fréquentes, surtout quand elle est partiellement en contact avec la bouche), des dommages aux dents voisines (carie, pathologie parodontale), des kystes et, plus rarement, des tumeurs.

Avec l’aide d’un examen clinique et d’une orthopantomographie, votre chirurgien oral et maxilofacial peut souvent prédire si une autre molaire va ou non causer des problèmes dans le futur. Dans ce cas, nous vous recommenderons, comme souvent, l’extraction de celle-ci au lieu d’attendre que des complications surgissent.

En général, après l’intervention, il y a quelques jours difficiles. Si vous suivez les instructions de votre chirurgien oral et maxilofacial et que vous prenez les médicaments qui vous sont préscrits, vous pourrez récupérer plus vite et diminuer ainsi les ennuis.

Général

References

Implants dentaires

Services

Esthétique facial

Maxillo-faciale

Logo ICEX

This website is solely funded by Clínica Furelos. It contains no third-party advertising and it respects
confidentiality in accordance with the privacy laws of medical and health information.

The author has no economic interests in any
of the products or devices shown in this website.

Furelos En: LinkedIn
Youtube Clínica Furelos en Facebook

2010-2017 © Copyright contenidos Centro de Cirugía Maxilofacial de Canarias, S. L. P. Todos los derechos reservados • Aviso legalPolítica de privacidad